Elle est belle, la parcelle…

Publié par Denise Ogilvie le

Profitant d’un créneau libre au jardin, nous avons commencé, Sandrine et moi, à mettre en route le travail sur la parcelle collective, samedi matin.

Lancement des premiers travaux: aérer la terre, à la bêche, à la “griffe rotative” (La grelinette, nous ne l’avons pas trouvée). Elle est belle, cette parcelle, grande, agréable à travailler, assez longue et large pour le rateau. Un peu grande même, on travaille, on piétine, on tasse un peu la terre. Il faudrait peut être une planche ou deux pour faire un ou deux chemins?..  

Bien sûr nous l’avons débarrassée des mégots et mouchoirs séchés. Assez vieux et peu nombreux. Le confinement, sans doute. Nous avons bien soigneusement préservé les plans de patates douces (quelques autres que je dois apprendre à connaître), les pois chiches que Céline et les enfants avaient plantés, et même un joli buisson d’orties. J’ai détaché d’un mauvais coup de griffe deux bras de patates douces qui rampaient autour du pied. Pas grave: on les enterre, pour profiter de la “totipotence” des plantes, dit Sandrine. Retraduction wikipédia, je vous le mets en note. Qu’est-ce qui va sortir de ces deux bras de patate douce enterrés?

Ratissage. Epandage du compost (il nous en a fallu pas mal, même si on n’a pas eu la main lourde). Ratissage encore. On laisse la parcelle au repos. Allez la voir: elle a belle mine.

En travaillant, évidemment on a bavardé. Q’est ce qu’on pourrait y faire pousser sur la belle parcelle? Engrais vert, bien sûr. Et après? Tu as appris la permaculture? Où ça? Stages, lieux connus, lieux plus confidentiels, récits.. Ah oui, oui, pourquoi pas, etc…

On en est là.

Denise

Note 1. “les cellules végétales ont la capacité de se différencier en n’importe quelle cellule spécialisée et de se structurer en formant un être vivant multicellulaire”


2 commentaires

Catherine Logette · 20 mai 2020 à 22 h 01 min

Les plantes sont comme nous… Différentes ! 😉

Denise Ogilvie

Denise Ogilvie · 21 mai 2020 à 10 h 31 min

pourquoi on choisit de mettre sous le titre l’information “publié par” plutôt que le nom des auteurs? Les illustrations préparées et commentées par Sandrine et le texte se complètent si bien. L’article, j’ai vérifié, est bien enregistré sous les noms des deux auteurs. (c’est une question technique et éthique qui m’inquiète là! 😉 ….)
Bon je vais la résoudre à ma façon

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.